Recrutement : quelle est l’importance du test d’orthographe ?

test orthographe

Parler est une chose, écrire en est une autre. De nombreux candidats savent bien communiquer en français oralement. Ce qui s’avère déjà un bon point pour eux. Toutefois, la situation peut prendre une tout autre tournure quand les recruteurs demandent de transcrire les paroles sur un papier. Face à un tel test, plus de la moitié des candidats échouent lamentablement. Ces derniers se posent même la question « à quoi cela peut bien rimer », alors qu’ils ont répondu à toutes les questions. Ils n’ont laissé aucune information sans détail, et donné des informations pertinentes. Cependant, les candidats en question n’ont pas été reçus après le test d’orthographe. Cette étape semble occuper une place capitale pour les ressources humaines. Découvrez-en dans cet article la raison !

L’impression confirmée des compétences d’un candidat

Le niveau d’orthographe reflète le potentiel et le parcours d’un candidat. Réussir un test orthographe recrutement constitue non seulement un gage d’embauche, mais aussi des promotions à venir. Il est déjà possible de juger de la qualité rédactionnelle d’une personne à travers sa note à un examen de français écrit. En effet, dans une entreprise, il y aura des rapports à rédiger et des projets à élaborer. L’équipe des ressources humaines anticipe ainsi tous ses besoins pour ne pas être pénalisée par une quelconque faiblesse en orthographe d’un collaborateur. Les cas des secrétaires et des assistants(es) de direction en sont de bons exemples. Les directeurs se plaignent de la rareté des profils maîtrisant l’orthographe à la perfection. Une évaluation s’impose ainsi en vue de parer à toute peine et toute tâche supplémentaire dans vos activités. Les mots demandés dans un test d’orthographe recrutement peuvent être donc orientés directement vers les termes de références à la poste proposée et l’activité de l’entreprise. Vous pouvez trouver des modèles de test orthographe sur des plateformes spécialisées comme orthographiq.com. Même après avoir consulté le dossier d’un candidat et passé un excellent entretien avec ce dernier, un test d’orthographe recrutement est fortement recommandé pour clôturer le processus. Les candidats avisés doivent prendre le temps de se préparer afin de ne pas rater une opportunité. Seuls les novices peuvent ne pas se rendre compte de l’importance d’une telle étape durant le recrutement.

L’assurance de recruter un individu répondant aux profils

Le test d’orthographe recrutement débute dès la lecture du curriculum vitae et de la lettre de motivation. Si ces premiers supports de communication sont bourrés de fautes de français, ils vont directement à la poubelle. Toutes les entreprises n’optent pas pour cette démarche. Cela varie d’un secteur d’activité à l’autre. Pour un docker, un tel détail semble insignifiant. En revanche, pour des postes comme ceux des commerciaux et des opérateurs, le département des ressources humaines n’est pas indulgent vis-à-vis de telles maladresses. Les compétences des responsables ressources humaines seront remises en cause si jamais ils recrutent un individu qui écrit beaucoup de fautes d’orthographe. Mettre au point un test orthographe recrutement permet d’éviter toute mauvaise surprise une fois qu’un candidat est recruté. Grâce au résultat d’une évaluation écrite de français, vous pouvez dégager les futures améliorations d’un candidat. Trouver une personne qui ne commet aucune faute d’orthographe s’avère impossible. Néanmoins, à une certaine grille de notes, c’est-à-dire un niveau acceptable, un futur employé peut déployer des efforts pour compenser ses lacunes. La majorité des lettres de motivation sont rédigées à partir des modèles, celles et ceux qui les ont écrites ont eu le temps d’effectuer les corrections nécessaires. Avec un test d’orthographe, qui n’est plus généralement à la surprise des candidats, les conditions vont changer. Ils ne pourront compter que sur leur connaissance. L’idéal consiste à faire passer l’évaluation immédiatement après l’entretien.

La préservation et l’amélioration de l’image de l’entreprise

L’image d’une entreprise figure parmi les plus impactées par la non-maîtrise de l’orthographe par un employé. Actuellement, organiser un test d’orthographe recrutement devient plus commode grâce aux outils en ligne. La connaissance générale et la maîtrise grammaticale sont plus concernées. Ce qui n’empêche pas que les recruteurs peuvent diversifier autant les catégories de thème afin d’évaluer les attraits souhaités pour un poste. L’objectivité représente un des atouts spécifiques des évaluations en ligne. D’une manière générale, les questions sont proposées par des experts qui suivent normalement un cahier des charges fourni par les entreprises. Même si un test orthographe recrutement est incontournable dans la prise de décision, le savoir-faire du candidat occupe toujours une place capitale. L’évaluation complète ainsi les autres informations d’un intéressé à un poste indiqué. Que ce soit le DRH d’une entreprise qui se charge du recrutement, un cabinet ou une agence d’intérim, vérifier le niveau d’orthographe n’est plus optionnel. Des candidats font l’erreur de se demander à quoi cela sert, tandis qu’ils ont postulé le poste d’un technicien, par exemple. Aucun secteur d’emploi ni de poste n’échappe à l’exigence d’une orthographe correcte sur le papier.

Le souci d’une excellente communication interne

Avec la révolution de la communication numérique, maîtriser le français écrit possède de multiples enjeux. Un candidat ayant passé un test d’orthographe recrutement n’aura aucune peine à communiquer avec ses supérieures hiérarchiques et son équipe de manière correcte et professionnelle. Même si le recrutement ne porte pas sur un poste en intérim, CDD ou CDI, l’exigence de la maîtrise de l’orthographe demeure similaire. Tel est le cas pour un stagiaire, un apprenti ou encore une personne en contrat d’alternance. Rien que le fait de trouver des fautes d’écriture dans un inventaire de matériels peut être désagréable voire énervant pour certains employeurs. Si de tels désagréments ne sont pas évités dès le départ, ils ne seront que sources de stress, de colère, de méfiance, etc. aux employeurs. La communication interne en sera aussi impactée jusqu’à ce que l’employeur s’interroge sur la personne qui a fait le recrutement d’un tel individu. Les répercussions peuvent atteindre même la productivité d’une entreprise. Ce fait ne concerne pas seulement les créateurs de contenus textuels. Les documents qui vont et viennent, qui s’échangent entre les départements, etc. doivent être rédigés avec un français correct. Ce qui va assurer une communication interne efficace dans une firme.

5 raisons de choisir une formation en gestion de patrimoine
Voyage organisé : quels avantages ?