Pourquoi coupe-t-on la queue de certaines races de chiens

chiens

La caudectomie, ou l’ablation de la queue de votre chien, est un traitement archaïque qui est surtout utilisé sur les chiens d’utilité. Longtemps employée à des fins fonctionnelles, notamment pour couper les oreilles du chien, elle a ensuite été utilisée principalement pour des raisons esthétiques. Même si elle est loin d’être obligatoire, il est néanmoins possible de faire couper la queue de son chien en France aujourd’hui.

 

La queue des chiens peut être coupée pour diverses raisons.

La coupe de la queue est un vieux rituel qui est aujourd’hui souvent considéré comme sauvage. Il consiste à enlever chirurgicalement la queue d’un chiot après sa naissance ou à utiliser un élastique pour couper la circulation sanguine dans la queue. Au fil du temps, les raisons de couper la queue d’un chien ont changé. La première raison pour laquelle les propriétaires de chiens ont commencé à couper la queue et les oreilles des chiens de compagnie était d’ordre pratique. Pour les chiens de combat ou de garde, ainsi que pour les chiens de chasse ou de terrier, la queue est une zone sensible. Il était courant que les chiens d’arrêt se mordent la queue les uns les autres. Après une attaque, les blessures de la queue d’un chien d’utilité mettaient longtemps à guérir, ce qui le rendait plus faible. L’objectif principal de la caudectomie chien était de minimiser les dommages causés à la queue des chiens, de les rendre plus productifs et moins susceptibles au travail. Peut-on encore couper les queues des chiens ? De ce fait, la majorité des chiens à qui l’on coupe la queue d’aujourd’hui sont des chiens de compagnie. Les chiens actuels se font couper la queue, principalement pour des raisons esthétiques. Il ne s’agit plus de rendre le chien plus apte au travail, mais de l’amener à atteindre une norme spécifique. Dans certains pays, la queue coupée est exigée par les normes de nombreuses races de chiens. De nombreuses organisations condamnent cette pratique, affirmant que le chien a été mutilé à cause de la « coquetterie » du maître ou des éleveurs de chiens. » Pour plus d’informations, consultez le site leschiensdumonde.com.

Et en ce moment ?

Lorsque la queue de certaines races est coupée de nos jours, c’est le plus souvent pour des raisons esthétiques. En effet, le but des breeders est de réagir au critère de la race. Quel est le but de couper la queue d’un chien ? Que le chien soit capable de concourir dans des épreuves spécifiques. Les chiens de berger, les bergers australiens, les bobtails, les chiens d’utilité, les boxers, les Dobermans, les terriers, les Jack Russell, les Fox Terriers, les chiens d’arrêt, les pointeurs allemands à poil dur, les cockers, les Welsh Springer Spaniel et même les caniches de compagnie entrent tous dans cette catégorie. La queue du chien, quant à elle, peut être coupée si elle présente une blessure importante qui ne guérit pas ou pour toute autre raison médicale justifiée. Mais cette fois, c’est pour son propre bien. La procédure est simple : soit le vétérinaire procède à l’opération, soit l’éleveur coupe la queue après avoir fixé un élastique serré à sa base, malgré le fait que cette pratique, soit illégale.

 

Une démarche régulée.

La caudectomie est encore légale en France, alors qu’elle ne l’est pas en Belgique. En revanche, la coupe des oreilles a été interdite. Il reste à savoir si certains éleveurs et chasseurs de chiens adhèrent encore à la « coutume » de couper queue chien. Or, il est établi que cette pratique entraîne une gêne importante pour l’animal. Elle prive également l’animal d’une partie de son corps nécessaire à la communication et à l’équilibre. En France, il existe cependant certaines restrictions à respecter lors de la coupe de la queue d’un chien. Premièrement, l’opération doit être effectuée par un vétérinaire. Ensuite, elle doit être effectuée dans les 5 jours suivant la naissance du chiot.

Location de voitures : les meilleurs endroits pour trouver une bonne affaire à Montpellier
Rédaction de contenu web : les bonnes pratiques