Pourquoi assurer la sécurité sur chantier avec une clôture ?

Sécuriser un chantier requiert de nombreuses obligations pour une entreprise qui exerce dans le domaine de la construction. L’installation d’équipements indispensables à la bonne optimisation de la sécurisation d’un lieu de travaux est importante. Dans ce cas, une barrière de protection résistante doit délimiter tout chantier, peu importe l’ampleur des œuvres.

Pourquoi installer une clôture autour d’un chantier

Une entreprise consciente et responsable donne une priorité à la sécurité de ses employés et de l’entourage de son site. La mise en place d’une grille de chantier joue un grand rôle à la bonne exécution de la construction pour sécuriser et isoler les zones dangereuses aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Ceci a pour but d’éviter tout risque d’intrusions ainsi que de diminuer les accidents. En effet, un site d’édification s’avère un endroit menaçant pour les personnes qui s’y aventurent et pour les piétons, dans le cas où les travaux se réalisent sur une voie publique. La barrière de sécurité sert de signal visuel et très utile pour informer sur l’exécution de travaux d’édifice sur le lieu clôturé. Ainsi, cette Grille de chantier assure une protection idéale du site en sécurisant au mieux l’ensemble de son périmètre. Le chef de chantier est le premier responsable de la protection des individus qui se trouvent sur un lieu de construction. Il pourra contrôler l’accès de tout individu qui y circule, l’espace environnant, les passants ainsi que les habitants dans l’entourage.

Les types de clôture de chantier qu’on peut utiliser

Le Plan d’Installation de Chantier ou PIC soumet les entreprises exerçant dans le Bâtiment et Travaux Publics ou BTP à protéger leur site. Elles ont l’embarras du choix concernant les matériaux et les types de barreaux à utiliser. La grille de chantier avec rehausse en grillage est, par exemple, la plus employée par les professionnels, parce qu’elle fournit une apparence plus transparente du lieu de travaux en remplissant à merveille sa fonction de sécuriser la zone délimitée. Mais aussi, la clôture métallique est plus connue par sa résistance et sa robustesse. Elle garantit dès lors une démarcation idéale du lieu pour assurer en retour une sécurité optimale. Une Grille de chantier munie de rubans rétro -réfléchissants convient parfaitement à la protection de l’endroit, surtout la nuit. Elle apporte une meilleure visibilité aux piétons, mais surtout aux automobilistes.

Comment se procurer une clôture de chantier ?

L’entreprise de bâtiment est tenue à assurer la sécurité dans les sites en plus des travaux. A cet effet, le plus logique est d’installer une disposition qui interdit toutes les personnes non autorisées à accéder sur le poste. L’établissement spécialiste en bâtiment et travaux publics peut choisir entre louer ou acheter sa clôture de chantier selon ses besoins, ses activités ou encore sa fréquence d’utilisation. Il est tout de même important de savoir qu’une barrière de sécurité coûte, souvent, assez cher. La location d’une Grille de chantier présente des fois une bonne alternative quand le délai d’exécution du projet est assez court. Ce choix se justifie humblement si le matériel de protection n’est pas servi de manière fréquente. De même, louer une barrière de sécurité fait profiter au locataire d’un matériel de qualité et satisfaisant. L’achat des barreaux semble être la meilleure solution pour les bâtisseurs de bâtiment qui les emploient habituellement. En effet, ils sont libres d’utiliser leurs équipements à leur guise. Les travailleurs installent simplement la clôture de sécurisation et tout le monde en bénéficie jusqu’à la fin du chantier.

Des éléments nécessaires à assurer la sécurité du chantier

La clôture de sécurité remplit parfaitement sa mission de barrières entre le chantier et le monde qui l’entoure. C’est pour cette raison que la Grille de chantier devra être facile à poser pour que les employés gagnent du temps ; aussi bien pour l’installation que pour le retrait. En outre, sa solidité et sa résistance sont, également, primordiales pour assurer la couverture de toutes les personnes qui s’y trouvent ou passent à proximité. D’ailleurs, la société en BTP transmet une demande d’autorisation de pause d’une barrière auprès de la DGV ou Direction Gestion Voirie, au plus tard 10 jours avant le montage de la clôture. Cette requête est exigée quand le chantier donne sur une zone publique. Enfin, quelques pratiques exemplaires peuvent autant être adoptées pour mieux protéger les personnes en plus de la clôture qui vise à sécuriser le chantier tout entier. Le port d’un équipement de protection individuel (EPI) tel qu’un casque, un gilet de protection et des gants doit être obligatoire pour tout individu qui entre sur le lieu des travaux pour assurer leur sécurité physique. Un visiteur est obligé de prendre un rendez-vous pour être autorisé à y entrer. Surveiller le périmètre à l’aide de dispositifs de sécurité électronique comme l’alarme ou les détecteurs de mouvements contribue à mieux gérer et les matériaux et les personnes.

Pourquoi Napoléon devient général ?
Choisir les meilleurs modèles de cigarettes électroniques et d’accessoires en ligne