Moto : quel équipement choisir pour rouler en toute sécurité ?

casque de moto

Un équipement moto adéquat peut sauver la vie d’un motard. Le risque d’accident est particulièrement élevé pour les conducteurs de moto, environ douze fois plus que pour les conducteurs de voiture. Les vêtements de plage avec sandales, maillots sans manches et shorts de bain ont, dans le meilleur des cas, leur place dans la valise de la moto. Voici les différents vêtements moto pour une protection assurée.

1. Le casque de moto

Pour le motard, le casque est le point le plus important de l’équipement. C’est justement parce que les blessures à la tête sont si faciles et si rapides, et qu’elles ont des conséquences particulièrement graves, qu’il ne faut pas économiser sur le prix du casque de moto. En France et dans d’autres pays d’Europe, le port d’un casque de moto est prescrit par la loi.

Casque à visière intégrale ou casque intégral

Le casque intégral (casque à visière intégrale) offre la plus grande sécurité au niveau de la nuque, de l’arrière de la tête, du menton et du visage, ainsi que la meilleure protection contre le vent et les intempéries. Il possède une partie fixe au menton et la visière peut être entièrement fermée. Les casques modernes à visière intégrale sont généralement déjà assez légers et sont également utilisés dans les courses de moto.

Casque modulable

Par rapport au casque intégral, l’effet de protection du casque modulable est moins important et le poids du casque est également un peu plus élevé. L’avantage de ce casque est qu’il peut être utilisé par les porteurs de lunettes et lorsqu’on veut libérer plus rapidement la bouche pendant les pauses.

Casque d’enduro

Les casques Enduro sont des casques intégraux et peuvent être comparés à des casques de motocross. Cependant, ils sont spécialement conçus pour une utilisation en randonnée. La plupart du temps, ces casques ont une visière moins sensible au vent et une ventilation réglable. Ils offrent également la possibilité de rouler avec une visière ou des lunettes de cross.

Casque jet

Les conducteurs de choppers et de Harley classiques, en particulier, optent volontiers pour des casques jet (Remarque : les « braincaps », volontiers utilisés par les conducteurs de Harley, ne sont en fait pas autorisés par la loi dans certains pays). Ceux-ci n’ont pas de menton fixe et doivent protéger le front, les oreilles et la nuque conformément à la norme ECE. Selon le type, ils ont des pare-soleil intégrés ou une visière intégrée.

Chaque casque doit être parfaitement ajusté, même avec un petit espace entre la tête et le casque, l’effet protecteur est réduit. Attention : après une chute sur la tête, le casque ne doit plus être utilisé ! L’effet d’amortissement peut en effet être perdu après le choc. Si vous avez un problème d’équipement, faites un tour chez caf8racer.com, et vous serez en relation avec les meilleurs mécaniciens moto de la région. Même s’il s’agit d’équipement moto ancienne, ils s’occupent de tout.

2. Vêtements de moto : cuir ou textile ?

Le cuir reste la protection la plus efficace en cas de glissade sur l’asphalte. Mais les vêtements textiles spéciaux, fabriqués dans un matériau aussi résistant que possible aux déchirures, conviennent également. Les épaules, les coudes, les avant-bras et les genoux sont protégés par des protections intégrées et un rembourrage important. Par exemple, celui de la zone du bassin empêche l’abrasion en cas de chute.

Protection dorsale

Cette protection s’enfile comme un sac à dos et protège la colonne vertébrale et la zone des épaules contre les blessures. La protection dorsale peut également servir de ceinture rénale.

3. Gants de moto, bottes de moto, trousse de secours

En cas de chute, l’homme se sert automatiquement de ses mains pour se maintenir. C’est pourquoi les gants de moto doivent dans tous les cas disposer d’une protection contre le frottement sur les paumes et d’un rembourrage sur la face extérieure des doigts.

Les chaussures de moto doivent également protéger les chevilles. Les vraies bottes de motard ont également des renforts intégrés au niveau du tibia et de la semelle.

En cas d’urgence, un motard doit aussi être en mesure de s’aider lui-même et d’aider les autres. Il est donc obligatoire pour chaque motard d’avoir à bord une trousse de secours bien entretenue.

4. Conclusion

Un équipement adapté peut faire la différence entre la vie et la mort en cas d’urgence.

Une bonne tenue de protection devrait être une évidence pour tout conducteur de moto. Ce n’est qu’avec des vêtements de protection adaptés que l’on a une chance de limiter les conséquences d’un accident. Casque, veste et pantalon de moto (protections comprises), bottes et gants font partie de tout bon équipement de protection, même en été. Il ne faut en aucun cas économiser sur ce point. Seuls des vêtements de qualité protègent. Pour pouvoir gérer correctement les situations à risque, il est important, en plus d’un équipement de protection adapté à la pratique de la moto, de suivre un entraînement régulier à la conduite. Une attention accrue de tous les usagers de la route est particulièrement importante.

N’oubliez pas de faire un tour chez votre mécanicien moto ancienne CAF8RACER, pour tous problèmes avec votre bolide.


Iveco : quels indices pour remplacer son échappement ?
Les offres de leasing de la Tesla 3