Le permis moto, comment ça se passe ?

Permis moto

Vous pouvez utiliser une moto pour faire face aux problèmes de circulation. C’est pratique, cela permet de se frayer rapidement un chemin dans les rues encombrées et de se déplacer en ville en un temps record. Cependant, cela nécessite également des obligations et des conditions différentes. Bien sûr, vous devez obtenir votre permis.

Les différents types de permis moto !

Vous avez enfin décidé de passer votre permis moto ? Oubliez les mythes du permis moto et découvrez ce que vous devez faire pour l’obtenir. Le permis AM est la première catégorie pour les cyclomoteurs d’une cylindrée inférieure à 50 cm3. Vous pouvez demander ce permis à partir de 14 ou 15 ans.

Le permis A1 vous permet de conduire un tricycle (15 kW) et une motocyclette légère (11 kW). Vous pouvez y accéder à partir de 16 ans.

Le permis A2 vous permet de conduire une moto à trois roues d’une puissance de 15 kW. Vous pouvez le passer à partir de 18 ans.

Quant au permis A, c’est la carte maîtresse pour les véhicules à deux ou trois roues. La moto doit être équipée d’un ABS sans lequel elle ne répond pas aux normes de sécurité. Pour l’obtenir, il faut avoir 20 ans et être titulaire du permis A2.

Comment se déroulent les examens pour obtenir un permis moto ?

Tout d’abord, vous passerez une épreuve théorique générale. Celle-ci reste obligatoire depuis mars 2020.

Vous devrez répondre à une quarantaine de questions. Vous devez obtenir 35 bonnes réponses sur 40 pour réussir cette épreuve.

Ensuite, vous passerez un test de vision, qui est également obligatoire. Vous devrez déchiffrer des plaques d’immatriculation situées à une vingtaine de mètres de vous. Un médecin vous convoquera, car ce test est un examen médical. En cas de défaut de vision, vous devrez porter un dispositif de correction.

Les épreuves de circulation !

Pour passer le permis moto, vous devez passer l’épreuve du plateau. Celle-ci dure 15 minutes et permet de juger votre équilibre, votre connaissance des différentes commandes et vos techniques de freinage.

Vient ensuite l’épreuve de circulation. Dans ce cas, l’évaluation du candidat porte sur sa capacité à quitter une place de stationnement. Vous devez être en mesure de sortir sans heurter les passants ou les autres motos garées. Vous devez être capable de vous réinsérer en toute sécurité dans la circulation. Vous devez aussi pouvoir changer de direction dès que nécessaire. Vous devez être capable de traverser, de freiner et de doubler.

Le permis moto est différent du permis B classique. Vous pouvez réussir l’examen pratique mais échouer à l’examen pratique. Si vous faites partie de ces candidats malchanceux, vous avez encore trois ans pour retenter votre chance à l’examen pratique. Toutefois, vous n’avez droit qu’à cinq tentatives pendant cette période. Les résultats seront publiés sur Internet après 48 heures (permis A2). En cas de résultat positif, l’administration vous délivrera un certificat d’examen du permis de conduire, qui a valeur de titre. Vous pourrez utiliser ce certificat pendant deux mois en attendant la délivrance de votre permis de conduire définitif. 

5 raisons de choisir une formation en gestion de patrimoine
Voyage organisé : quels avantages ?