E-cigarette : comment calculer le taux de nicotine ?

Pour les fumeurs, la cigarette électronique se présente comme une alternative moins nocive aux tiges de tabac classique. Dans certaines circonstances, le vapotage peut même assurer la transition vers le sevrage tabagique. Pour ressentir les mêmes effets fournis par la cigarette conventionnelle cependant, le vapoteur devra ajouter de la nicotine dans son e-liquide. Afin d’estimer le dosage, il faudra tenir compte des habitudes de consommation du fumeur.

Pourquoi faut-il bien choisir son dosage de nicotine ?

La substance qui engendre la dépendance chez les fumeurs se trouve être la nicotine. Puisqu’elle ne peut être éliminée de votre quotidien du jour au lendemain, vos mélanges de pg vg (composants de l’e-liquide) devront, donc, en contenir. Pour les débutants, il est recommandé de choisir un taux de nicotine en adéquation avec le nombre de cigarettes fumées, par jour. Ceci afin de combler les besoins en nicotine et surtout éviter les symptômes du sevrage (irritation, appétit vorace, mal de tête…).

Le choix de la teneur en nicotine à rajouter dans votre e-liquide est essentiel, car si elle est trop faible, elle ne comblera pas votre manque. Dans ce cas, vous accentuez un risque de rechute vers la cigarette traditionnelle. À l’inverse, si le dosage est trop important, vous risquez d’être encore plus dépendant. De même, les sensations en gorge sont, souvent, déplaisantes. Si vous débutez, mieux vaut opter pour un taux de nicotine plus élevé afin de réduire la consommation de tiges de tabac. Vous pourrez par la suite diminuer progressivement la dose une fois que vous êtes plus habitué.

Pour info, le taux de propylène glycol (pg) et de glycérine végétale (vg) contenu dans un e-liquide est généralement de 50/50, mais il peut être modifié en fonction de vos préférences (plus de vapeur ou plus de hit).

Calcul du taux de nicotine : comment faire ?

La formule pour connaitre le dosage de nicotine à intégrer dans votre e-liquide est assez simple. Pour commencer, vous devrez lire sur le paquet de cigarettes le taux de nicotine en mg contenu dans les tiges de tabac. Une fois que vous avez ce chiffre, il suffit de le multiplier par le nombre de cigarettes que vous fumez par jour. Si vous prenez par exemple 20 cigarettes avec une teneur de 0,8 mg de nicotine, vous devrez commencer avec un e-liquide contenant 16 mg/ml de nicotine.

En règle générale, il existe 5 dosages possibles selon le profil du vapoteur :

. 0mg/ml : sans nicotine

. 6 mg/ml : fumeur occasionnel de cigarettes extra light

. 12 mg/ml (ou moins) : fumeur moyen de cigarettes light

. 18 mg/ml (ou moins) : fumeur modéré de cigarettes fortes

. Plus de 18 mg/ml : gros fumeur de cigarettes fortes ou sans filtres

Comment optimiser vos e-liquides ?

Le taux de nicotine contenu dans un e-liquide n’influence en rien le goût du mélange. En ce qui concerne cette question, tout est une affaire de préférences. Si certains vapoteurs débutants préfèrent le goût du tabac classique, d’autres optent pour des saveurs fruitées ou gourmandes pour varier les expériences. Quoi qu’il en soit, le choix dépend entièrement de vous.

Il est, cependant, important de noter que le taux de pg/vg peut influencer la restitution des arômes et surtout les sensations ressenties en gorge. C’est d’ailleurs cette sensation, appelée hit, que les fumeurs recherchent lorsqu’ils inhalent la vapeur de leur e-cig. Pour améliorer l’expérience de vape, vous devrez, donc, vous concentrer sur la teneur en propylène glycol et en glycérine végétale.

Avec un taux à 50/50, vous avez un équilibre entre le hit et le goût. Avec un taux de pg plus élevé, vous profitez d’une bonne restitution des arômes et un hit convenable. Avec plus de vg, vous pourrez produire un nuage de vapeur avec un goût prononcé, mais un hit moins important. Avec un taux de pg/vg à 15/85, bénéficiez d’une vaporisation abondante et d’un hit assez soft.

 

 

Pourquoi avoir des dents en bonne santé ?
Comment évaluer les risques psychosociaux ?