Comment choisir son contrat d’assurance vie ?

assurance vie

Se protéger par des investissements à long terme, léguer son patrimoine financier à ses descendants, améliorer sa fiscalité… les raisons de faire une souscription à une assurance vie sont multiples.

En fait, malgré les réformes fiscales, l’assurance-vie reste l’investissement de prédilection des Français. De nombreux acteurs du système financier présentent diverses clauses d’assurance-vie. Toutefois, face à une pléthore de propositions, il peut être difficile de s’y retrouver et d’identifier quel contrat répond réellement à ses besoins. Si des taux d’intérêt élevés sont instantanément attractifs, d’autres critères doivent considérer pour pouvoir choisir l’assurance vie adéquate.

Un contrat d’assurance vie : c’est quoi exactement ?

L’assurance vie est un contrat par lequel la compagnie d’assurance se cautionne à payer une rente ou un capital à l’épargnant ou à ses attributaires en échange d’une prime. Cela peut être usé tel un produit de placement à moyen ou long terme. À la fin du contrat, les concernés seront en mesure de percevoir le montant de l’investissement, en y ajoutant d’éventuelles prestations et en réduisant les frais.

Une fois qu’un contrat d’assurance vie est ouvert avec un paiement initial, des paiements réguliers ou irréguliers peuvent être réalisés sans limites de montant. Vous avez le droit de résilier le contrat ou de retirer de l’argent à tout moment, même s’il est financièrement plus bénéfique de le conserver pendant au moins 8 ans. L’assurance-vie est le meilleur moyen de transmettre son patrimoine grâce aux avantages fiscaux et à une grande liberté dans le choix des bénéficiaires.

Dans ce contexte d’assurance, faire le bon choix est primordial. Les offres sont bien nombreuses et il n’est pas toujours aisé de trouver la meilleure proposition. Parmi les différents dispositifs qui peuvent inspirer les souscripteurs à choisir le bon contrat, il y a le comparateur en ligne. Cet outil peut même fournir un excellent classement des offres disponibles. Par contre, cela ne dispense pas l’épargnant d’une démarche importante afin de confirmer son choix. Bien évidemment, avant de se lancer à une souscription, il faut s’arrêter sur plusieurs points. Il s’agit particulièrement du type de contrat (individuel/collectif), des modalités de paiement, la somme des frais déduits… Pour plus d’infos, vous pouvez consulter le site placement-direct.fr.

Opter pour une société d’assurance fiable

La sélection de ce type de contrat engage celui de la société en question. Il existe plusieurs sortes de compagnies d’assurance :

· les groupes d’assurance,

· les mutuelles,

· les filiales bancaires.

Ces prestataires s’occupent du contrat d’assurance vie tout en assurant les risques. Il est conseillé de trouver une entreprise réputée.

Certaines offres ne sont pas conseillées pour des raisons précises : une mauvaise gestion des anciens contrats. Le nouveau contrat est bon et intéressant. Après les premiers mois, des différences de traitement ont été de plus en plus observées. On remarque souvent que des retours peu attrayants sont effectués sur d’anciens contrats pour améliorer les nouveaux.

De plus, d’autres compagnies d’assurance offrent des primes. Certaines entreprises proposent des tarifs subventionnés pour les contrats avec un grand nombre d’impayés ou des investissements dans des véhicules plus risqués. Dans ces cas, l’unité de compte proposée compromet les autres souscriptions. D’où l’intérêt de pencher son choix vers un assureur fiable qui répond le mieux à vos attentes.

Bien s’informer sur les frais à encourir avant de signer un contrat

Il existe deux grandes catégories de frais à payer lors du choix d’un contrat d’assurance vie. On parle des frais de paiement et des frais de gestion. Ce sont les paramètres décisifs pour la rentabilité de votre investissement.

Les frais à payer

Le paiement peut aller jusqu’à 5 % de la prime. Par contre, avec les contrats en ligne, ces frais sont gratuits. Cette mesure a mené divers assureurs à réduire leurs frais de versement. Il est également possible de faire une négociation desdits frais pour améliorer votre prime.

Les frais d’administration de l’assurance vie

Les résultats annuels d’une compagnie d’assurance tiennent compte des dépenses administratives. Tous les ans, des frais de gestion sont déduits de l’épargne. Les fonds en unités de compte sont plus chers que les fonds en euros. En effet, les souscripteurs sont tenus d’effectuer un versement d’une commission en euros à la société qui gère le fonds. Compte tenu du rendement de la plupart des contrats, les frais d’administration représentent donc une dépense conséquente.

En outre, vous devez tenir compte d’autres coûts, y compris les frais d’arbitrage, lors du choix d’un contrat. Ils se concentrent exclusivement sur les multi-supports. Il s’agit des frais de transfert de fonds d’un support à un autre. Dans un contrat d’assurance-vie en ligne, il n’y a pas de frais d’arbitrage. Cependant, certaines compagnies d’assurance en ligne incluent leurs frais d’arbitrage dans les frais d’inscription. En résumé, vous devez comparer les contrats d’assurance-vie pour choisir le contrat le plus optimisé en termes de coûts.

Le guide pour trouver l’assureur adapté à ses besoins

L’ancienneté de la société d’assurance vie est cruciale, d’autant plus que les engagements entassés au fil des ans peuvent affecter le profit de l’adossement en euros. Les taux d’intérêt des obligations évoluent dans le temps. Dans le passé, ce ratio était élevé, mais maintenant, il a considérable diminué.

Néanmoins, il est possible que les assureurs plus anciens du marché puissent jouir de leurs références : malgré la baisse des taux obligataires. Cette situation n’aura pas d’impact sur la rentabilité de leur garantie. Mais la hausse des taux à moyen terme présente un avantage intéressant pour les contrats à court terme.

Si les taux d’intérêt baissent, il est recommandé de passer à l’ancien contrat. Les contrats à court terme sont mieux placés pendant les périodes de hausse des rendements. Seulement, vous devez patienter 8 ans avant de pouvoir profiter de l’avantage fiscal.

Par ailleurs, pour vous aider à trouver la compagnie d’assurance pouvant satisfaire vos besoins, il est recommandé de faire des recherches sur le net. Cette option vous permettra de chercher rapidement et efficacement votre futur partenaire. Vous pouvez aussi utiliser les outils de comparateur. Ils vous seront utiles pour connaître la liste des professionnels les plus sollicités en France.

Location de voitures : les meilleurs endroits pour trouver une bonne affaire à Montpellier
Rédaction de contenu web : les bonnes pratiques