Acheter une maison : comment obtenir le meilleur financement ?

Acheter une maison

Il existe de nombreuses possibilités pour financer l’achat d’un bien immobilier. Du prêt familial, au prêt immobilier, en passant par les prêts aidés : diverses solutions sont à portée de main. Mais pour trouver le meilleur financement pour l’achat de maison : il faut parfois opter pour la combinaison de certaines offres. D’ailleurs, il faudra prendre en considération divers critères avant de signer un contrat de prêt, à savoir : les conditions de la banque, la mensualité, les moyens de paiement disponible, l’assurance emprunteur ou encore les taux d’intérêt (variable ou fixe) pour ne pas en citer plus. Voici quelques astuces clés pour obtenir un bon crédit.

Le profil de l’emprunteur et les critères de la banque

L’obtention d’un crédit immobilier passe obligatoirement par les établissements de crédit tels que la banque. Bien évidemment, l’établissement prêteur va s’assurer que l’emprunteur a les capacités de rembourser le crédit. De ce fait, vous devez présenter des gages de fiabilité sur le long terme et des gages sérieux afin d’obtenir un bon prêt. À cet effet, des finances personnelles gérées en bon père de famille et des revenus réguliers vont accroître votre crédibilité. La détention des placements financiers tels que les assurances vie ou les comptes sur livret vont également jouer en votre faveur.

Toutefois, sachez que les incidents de paiement les comptes à découvert, les avis à tiers détenteurs ainsi que les autres inscriptions aux fichiers bancaires sont très mal vus par les établissements de crédit. Ce sont des motifs qui peuvent entraîner le refus de votre demande de prêt. Par ailleurs, le souscripteur doit disposer d’un moindre prêt à la consommation pour augmenter ses chances d’obtenir un prêt immobilier afin de pouvoir s’offrir une jolie maison à vendre.

Emprunt sans ou avec apport personnel ?

L’apport personnel représente la somme dont vous pourrez placer dans votre projet sans recourir à l’emprunt. De manière générale, un apport personnel est constitué par une partie de vos épargnes. Son existence vous permettra de prouver à la banque que vous êtes capable de mettre de l’argent de côté, donc de rembourser la somme empruntée. L’idéal serait de placer au moins 20 % de votre projet d’achat ou de vente immobilier en tant qu’apport personnel. Pour augmenter davantage votre apport, vous pourrez débloquer la participation aux bénéfices de votre société ou bien utiliser vos économies. De la même manière, vous pouvez aussi recourir à la solidarité familiale. Par contre, si vous n’avez pas d’apport, ce n’est pas pour autant qu’il faudrait paniquer. Un emprunteur capable de prouver sa capacité de remboursement peut très bien convaincre un établissement prêteur de lui octroyer le crédit souhaité sans qu’il satisfasse aux autres conditions de crédit.

Savoir choisir entre les prêts immobiliers et les prêts aidés

Une maison à vendre attire particulièrement votre attention, mais vous ne disposez pas du budget nécessaire ? La solution la plus facile pour financer votre maison consiste à faire une demande de prêt immobilier. Lors de votre demande auprès de la banque, sachez que le taux d’intérêt et le montant du prêt peuvent varier en fonction de la conjoncture économique ainsi que de la durée du prêt. Recourir aux services d’un courtier vous permettra de bénéficier du meilleur taux. En effet, ce professionnel saura vous conseiller et vous proposer les offres adaptées à votre projet immobilier. En addition au prêt immobilier, il est également possible de bénéficier de prêts aidés, sous diverses conditions. De ce fait, vous pourrez emprunter un crédit immobilier à des taux très bas, voire sans intérêts. Parmi les prêts aidés, il y a le prêt à taux zéro, le prêt action logement et le prêt épargne logement. Le premier type de crédit vous donne la possibilité de financer une partie du prix de la maison à acheter, sans intérêt. Le prêt action logement, quant à lui, est destiné aux salariés d’entreprises ayant plus de 10 employés. Par ailleurs, le prêt épargne logement est accessible après la souscription sur un plan épargne logement (PEL) ou un compte épargne logement (CEL) pendant une certaine durée.

Le dossier de demande : un élément à ne pas négliger

Il ne faudra surtout pas négliger l’importance du dossier de prêt immobilier demandé par l’établissement prêteur. En effet, il ne s’agit pas uniquement d’un bon support pour obtenir un prêt immobilier, mais cela augmente surtout vos chances de recevoir une réponse adaptée à vos besoins. Un dossier bien préparé permettra de faire avancer votre demande avec un maximum de réalisme et dans les meilleurs délais. Dès lors que votre demande sera remise à la banque, vous obtiendrez une confirmation concernant le montant de prêt qui sera probablement mis à votre disposition pour l’achat de maison. Vous pourrez ainsi rechercher tranquillement une maison ou un appartement correspondant à votre budget réel. En lieu et place, un dossier approximatif ou mal monté va retarder vos démarches ; ou pire, il va vous induire en erreur concernant le montant probable du prêt immobilier.

Bien choisir son lit adulte : les critères à prendre en compte
Pourquoi confier sa maison à un constructeur professionnel ?