Intervention de liposculpture : guide en ligne

liposculpture

La liposculpture, également dénommée liposuccion, apparaît comme la première intervention en chirurgie esthétique qui soit. L’opération consiste en un remodelage de l’apparence en aspirant les excès de graisses pour un régime amincissant. C’est grâce à la pratique de la liposculpture par tunnellisation, inventée par un dermatologue italien dans les années 1974, que ladite intervention est devenue la plus prisée par différents patients. Mais comment se déroule une telle intervention ?

Avantages de faire une intervention liposculpture

Tout d’abord, la technique de la liposculpture ne recommande pas d’anesthésie générale et permet de se rétablir dans un bref délai. Il faut toutefois faire une anesthésie locale pour traiter ou opérer la partie traitée. Vous aurez donc le temps de regarder le déroulement de l’intervention tout en étant conscient. Ensuite, les cellules de graisse sont définitivement éliminées de la partie corporelle traitée pour ne plus réapparaître même si vous allez être réengraissé plus tard. De plus, le résultat de l’intervention ne donne pas lieu à une cicatrice chirurgicale et est moins douloureux. Aussi, ce n’est ni le recours au régime alimentaire ni même le recours au sport qui peuvent aspirer définitivement ces graisses créées sous l’influence d’une sécrétion hormonale.

En outre, ce sont les zones citées suivantes qui peuvent faire l’objet d’intervention en liposculpture : le bas-ventre, le cou, les cuisses postérieures, le dessus du coccyx, l’estomac, les fesses, les hanches, l’intérieur des cuisses (partie inférieure et partie supérieure), l’intérieur des genoux, la partie frontale des cuisses, la nuque, les omoplates, la partie frontale des genoux, la partie inférieure dorsale, la partie latérale des cuisses, la partie intra-bas-ventre et hanches, la partie supérieure du bras, les plis fessiers, le pubis, les rouleaux dorsaux, les rouleaux de la taille, les seins… Par ailleurs, le coût de l’opération, même de nature compétitive, est fonction de la partie à traiter…

Fondement de la technique de la liposculpture

En premier lieu, théoriquement, la liposculpture est une intervention chirurgicale esthétique réalisée par les chirurgiens-plasticiens qui consiste à réduire certaines parties corporelles contenant de la graisse. Techniquement, sachez que la cellule graisseuse ou l’adipocyte est quantitatif chez une personne après sa puberté. Et plus vous l’aspirez, plus elle disparaît de manière définitive. Toutefois, il faut éviter de ne pas perdre de kilos dans d’autres parties graisseuses. En second lieu, la liposculpture utilise différentes techniques pour mieux réussir. Comme la technique de la technique du coolsculpting, du lipo laser, de l’utrashape, du vaser liposculpture et de la Vibro-lipo. Le coolsculpting consiste en élimination des accumulations de graisse par congélation. Le lipo laser exploite la puissance lumineuse d’un laser pour fondre les cellules graisseuses. L’Ultrashape élimine les cellules de graisse grâce à l’utilisation des ultrasons. Le Vaser lipo utilise les fréquences obtenues par les longueurs d’onde pour détruire les cellules graisseuses. En revanche, le vibroliposculpture est la technique la plus prisée sur laquelle le chirurgien-plasticien fait extraire les stocks de graisses situés dans les poches de graisses par le biais d’une canule vibrante. Cette dernière ne risque pas d’endommager les nerfs ou les tissus ou les vaisseaux sanguins et accélère le temps de cicatrisation et d’apaisement.

Déroulement de la liposculpture

Il faut savoir maximiser le chirurgien-plasticien qui fait partie intégrante de l’ordre des médecins pour éviter les risques de complication grave telle que l’embolie de graisse ou d’infection de tissu… Ensuite, il va falloir effectuer plusieurs consultations avec votre chirurgien pour pouvoir examiner la partie corporelle concernée. Un délai de réflexion est obligatoire pour pouvoir obtenir la réponse par suite à la sollicitation du patient et obtenir également un devis détaillé. Puis, avant l’intervention, il faut obtenir de l’anesthésiste un bilan sanguin ainsi que la consultation. Aussi, généralement, et selon la quantité de graisse à prélever en la partie d’intervention, l’intervention durera 2h 30 au maximum. Lors de l’opération, il va faire l’objet d’anesthésie locale avec sédation ou non et de l’hémostase. Ce qui va provoquer le gonflement des cellules de graisse pour aboutir a sa dissolution.

Il va également faire l’objet d’une incision dans le repli de la peau. Par la suite, le chirurgien-plasticien va lui introduire un petit tube ou une canule ou une fine aiguille pour aspirer la graisse sur la zone traitée. De plus, l’hospitalisation peut se faire en une intervention avec la possibilité de sortir le jour même ou en une intervention effectuée en 24h dont la sortie sera autorisée le lendemain.

Toutefois, il lui est vivement déconseillé de pratiquer toute forme d’activité physique durant le mois qui suit la liposculpture

Services médicaux : profiter d’une plateforme en ligne
Profiter de conseils en ligne pour changer