Un projet constructif, c’est quoi ?

Semeoz parle des :

« initiatives d’une société civile qui s’affranchit des codes, clivages, gouvernances, pratiques, méthodes ou usages classiques. »

Oui, aujourd’hui de plus en plus de projets expérimentent, s’essaient à de nouvelles méthodes dans une idée de bienveillance envers le monde, présent et futur.

De cette observation est né un nom : les projets constructifs.

Holographik, c’est pour qui ?

Holographik est pour ceux qui veulent créer des projets plus humains, mais sans complications ni lourdeurs ; ceux qui veulent créer des projets plus éthiques, mais qui fonctionnent ; et enfin ceux qui veulent changer les pratiques.

Bref, pour ceux qui veulent créer et faire vivre des projets constructifs. Ainsi Holographik se place dans la continuité du projet Semeoz.

Holographik offre des outils, des méthodes et des guides pour vous aider. Peu importe la taille de votre projet, qu’il soit personnel ou professionnel, les principes sont les mêmes.

Une histoire de projets constructifs

Photo de moi, Nicolas BrunJ’ai toujours été dans la lune. Un peu trop même, au goût de certains.

Et quand je ne rêve pas, je crée. Je crée des histoires, des dessins, je chante… et je crée des théories, je réfléchis au monde et comment il pourrait être un peu meilleur…

Pour cela, j’ai lu de nombreuses disciplines : la systémique, le lean, les sciences cognitives, l’intelligence collective, l’épistémologie, le design thinking, le mind mapping, l’holacratie et j’en passe.

Et puis j’ai appliqué mes idées dans mes projets, notamment Tête au cube que j’ai cofondée, résultat d’un long chemin parfois chaotique, mais riche d’enseignement.

Petit à petit, j’ai voulu partager mes réflexions et de fil en aiguille, j’ai créé Holographik.

Sur le chemin, je suis devenu un des membres fondateur de Semeoz. Cette rencontre a été déterminante. C’est ce qui m’a permis de mettre un nom sur ce que je veux partager avec vous : les projets constructifs.